Manifestation nationale du 26 février contre le Sommet de l’indexation

Au sommet de l’indexation, manifestons pour une éducation libre, accessible et gratuite!

Il y a 6 mois, nous avons bloqué la hausse des frais de scolarité.

Aujourd’hui, nous devons défendre les acquis de la grève. Le statu quo est remis en question par l’indexation des frais de scolarité, cette hausse perpétuelle qui enchâsserait définitivement la conception marchande de l’éducation postsecondaire dans notre société.

Nous devons penser plus loin. Notre vision de l’éducation, c’est celle d’une éducation accessible à tous et à toutes, libre de l’influence du secteur privé, et surtout gratuite. Puisqu’après tout, la gratuité scolaire permettrait à 26 000 personnes de plus d’accéder à l’université, selon les chiffres du gouvernement. Au contraire, une indexation ou une hausse des frais de scolarité continue à nous entraîner dans une marchandisation de l’enseignement supérieur, discriminant particulièrement les femmes.

La gratuité n’est pas au Sommet. Le Sommet n’est pas le lieu de débat que nous attendions. Au contraire, il étouffe une réflexion sur la mission fondamentale de l’université.

Nous n’avons pas fait 6 mois de grève pour ça.

Pour un jour voir notre vision triompher, nous devrons nous mobiliser. Nous devrons continuer à lutter et bâtir un nouveau rapport de force. Le 26 février, au sommet de l’indexation, manifestons pour une éducation libre, accessible, et gratuite !

Où: Square Victoria à Montréal (départ de la manifestation à 14h)

Informations: http://www.asse-solidarite.qc.ca/evenement/manifestation/

Une Réponse to “Manifestation nationale du 26 février contre le Sommet de l’indexation”

  1. J’appelle ça l’Indexation par le Sommet.

Les commentaires sont fermés.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 32 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :