Alors…qui sont les violent(e)s ?

Le 93,3 (une radio-poubelle de Québec) avait décrit les manifestant(e)s de la manifestation d’hier soir comme des casseurs fous, que nous allions lancer des pierres aux familles…bref que des clichés mille une fois entendus sur les libertaires. Mais la violence n’est pas venue du camp des manifestants, mais bien de celui des supporteurs des militaires. Aucun(e) manifestant(e) n’a frappé de supporteur(e). Il n’y a eu aucune violence physique, ni de casse venant de notre camp.

Alors que du camp des supporteurs, il y a eu de la violence physique (un manifestant a été frappé à la tête sans raison apparente) et également des propos injurieux (quoique que dans ce cas, ça faisait partie de la «game»).

Je vous repose donc la question: Qui sont les violent(e)s ?

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :