Communiste, oui, mais anarchiste aussi !

Il y a une chose que je ne comprends toujours pas au sujet des communistes; quand je leur dit que je suis anarcho-communiste, ils croient que je pourrais donc faire partie du PCR ou du PCQ (la critique exprimée dans cet article s’adresse au PCR). Non ! Je suis anarchiste ! Pourquoi est-ce si difficile à comprendre ? J’emmerde les partis politiques et leur foutue ligne. Personne dans la NEFAC ne te force à écrire deux pages d’autocritique quand un(e) membre exprime une dissidence par rapport aux décisions de la fédération, prises par les membres dans un cadre démocratique.

Personne dans la NEFAC ne monte de dossiers sur les membres. Et je ne me suis jamais fait poser de questions sur mes origines familiales ! La voilà la différence entre le PCR et la NEFAC. Si vous avez absolument besoin d’un chef au-dessus de vos têtes pour vous dire quoi faire, soit. Mais moi cette idée m’horripile au plus haut point. Jamais mais au grand jamais, je vais accepter de m’embarquer dans un quelconque « parti » pour la simple et bonne raison que ce serait plus facile.

Pour conclure: les anarcho-communistes, ne sont pas seulement des communistes, ce sont également des anarchistes.

Publicités

4 Réponses to “Communiste, oui, mais anarchiste aussi !”

  1. Excellent billet!

    Il ne faut surtout pas que les anarchistes soient membres du PCQ. Faut pas encore se faire prendre dans le piège étatiste bolchévique.

    Je n’ai jamais été membre d’un parti politique et je ne le serai jamais, pour les mêmes raisons.

    Personne dans la NEFAC ne te force à écrire deux pages d’autocritique quand un(e) membre exprime une dissidence par rapport aux décisions de la fédération, prises par les membres dans un cadre démocratique.

    Ayoye, c’est encore pire que je ne le croyais au PCQ. La ligne de parti même en dehors de la députation!

  2. Ça c’est au PCR !

  3. Désolé!

    Le pire c’est que c’était le PCR qui était dans mes pensées! Ça m’aurait encore plus étonné du PCQ

  4. Ces infos m’ont été données par un ancien militant du PCR (qui a demandé à ne pas être identifié). J’vais écrire un article sur le sujet, lorsque je vais avoir le temps (j’suis pognée dans un rush d’la mort jusqu’à lundi).

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :