Ignorance crasse…

Les réactions de diverses personnes sur le blogue de Patrick Lagacé concernant un dossier d’une journaliste de La Presse, sur les néo-nazis de Montréal me donnent envie d’hurler. Plus ignorant que ça, tu meurs ! Certaines personnes sont convaincues que les nombreux actes de violence qui furent commis par les néo-nazis de la métropole n’ont rien à voir avec l’idéologie fasciste/nationale-socialiste. C’est vraiment n’importe quoi !

Ces personnes ne semblent pas être capables de faire la distinction entre des anarchistes et des communistes. Les antifascistes montréalais, à ce que je sache ne sont pas des staliniens en puissance ! Ça me dépasse quand je constate que des gens condamnent sans hésiter la violence de l’extrême-droite et du communisme autoritaire…tout en restant silencieux sur la violence de notre système actuel. J’ignore le nombre de morts attribuables au capitalisme, mais je crois qu’il dépasse très largement les nombre de morts qui furent causées par le communisme autoritaire et les idéologies d’extrême-droite (fascisme et national-socialisme).

Bref, il y a un problème avec les néo-nazis à Montréal. Et pourquoi les militant(e)s antifascistes doivent sans cesse les combattre ? Car la police ne le fait pas. Est-ce que celle-ci attend qu’une personne soit tuée ? Faut croire que oui…

Publicités

10 Réponses to “Ignorance crasse…”

  1. C’est un peu contradictoire votre affaire, d’un côté vous dites que le capitalisme « sauvage » (maintenant il faut s’entendre là-dessus) a probablement fait plus de victime que les régimes totalitaires réunis et après vous bifurquez sur le problème du nazisme à Montréal…

    Difficìle à suivre…

  2. Question en passant, c’est quoi ce trip de mettre néo partout? Néo-nazisme, néo-fascisme, néo-libéral…

    Et pourquoi la vaste majorité du temps ces termes sont utilisés par la gau-gauche?

    En passant ne le voyez pas comme une justification des termes mentionné précédemment contrairement à beaucoup de gauchistes en puissance, je suis très pro Israel.

    En fait le danger des « Brown Shirts » ne viendra pas d’une couple de weirdos avec des poster d’Adolf Hitler dans leur sous-sol mais le réel danger émane de la gau-gauche et de sa perpétuelle désinformation.

    C’est mon opinion mais c’est aussi contestable que le soit-disant capitalisme sauvage qui a tué qui déjà? Ah, c’est vrai les pauvres petits chinois qui auraient été tellement mieux sans toutes les jobs qu’on leur offre, que je suis bêta.

  3. En quoi je bifurque concernant les fafs à Montréal ?

  4. clusiau Says:

    Les néo-nazis bénéficient-ils du droit d’expression ?

  5. «Les néo-nazis bénéficient-ils du droit d’expression ?»

    Ta question est intéressante, je vais y répondre plus tard.

  6. Nos élites bien pensantes voient le fascisme comme une sorte de pathologie politique, plutôt que comme une véritable idéologie. On peut le voir dans les commentaires sur le blog de Patrick Lagacé, et ceux de Tym Machine. Du côté des conservateurs, ca vient surtout du fait qu’ils tentent de minimiser l’intérêt que l’on porte à la frange intellectuelle du fascisme, qui infeste leurs propres rangs dans l’ADQ et le PC (que ce soit un mariage de convenance ou une véritable affinité, c’est discutable). Du côté des libéraux et des sociodémocrates, c’est une sorte de déni; si leurs idées sont rationelles, ce qu’ils croient, toute opposition aussi radicale que le fascisme se doit ipso facto être irrationelle.

    Évidemment le fait que les intellos de gauche se sont longtemps moqués du danger posé par Adolf Hitler (et que les intellos de droite lui faisait une apogée avant l’entrée du Canada en guerre) laisse penser que plusieurs n’ont pas appris les leçons de l’histoire.

    Moi je ne suis pas du genre à sous-estimer mes enemis. Si il est vrai qu’il y a des ‘thugs’ et des ‘idiots utiles’ dans le mouvement faf (comme, soit dit en passant, il y en a dans la gauche aussi, ainsi que dans tous les partis ‘respectables’ du plusse bo pays du monde), il ne s’agit pas de tout le mouvement.

    No Pasaran.

  7. Excellent billet!

    La situation actuelle fait l’affaire de la police et de l’État. Ce sont des skinheads anars qui sont menacés par ces crottés-là. Comment se fait-il que la police est plus prompte à réagir quand des anarchistes font des soi-disant “crimes” (sic) que dans des crottés néo-nazis commettent des vrais crimes?

    En fait, Marvin “Killdozer” Heemeyer est, même si je ne suis pas d’accord avec ce qu’il a fait, beaucoup mieux que ces crottés néo-nazis.

    http://francoistremblay.wordpress.com/2007/06/04/happy-killdozer-day/

  8. Les néo-nazis devraient avoir la liberté d’expression mais pas la liberté d’agresser, ce dont il est question ici.

    Ne pas sous-estimer les crimes commis au nom de corporatisme étatique!

  9. J’ai lu l’article dans la Presse dont il est fait mention dans le billet. À propos des attaques de fafs contre la clientèle du Café Chaos.

    “Le policier a parlé d’un lieu ‘à risque élevé de violence en raison d’une clientèle problématique’.”

    Parce qu’évidemment, pour la police c’est la clientèle du Chaos qui est problématique, pas les intrus qui viennent foutrent la merde. :/

  10. Bon point, BlackBloc!

    Au moins, la crisse de police a reçu sa rebuffade dans l’affaire Parasiris!

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :