Un cégep sur le trottoir ?

En feuilletant mon agenda de cette année (au cégep F-X Garneau) j’ai été abasourdie par la quantité de publicité présente. Je parle ici de publicité négative n’ayant aucun lien avec l’éducation (restaurants, entre autre). La direction a voulu faire un agenda entièrement en couleur. Soit.  J’ai toutefois eu la désagréable impression que mon cégep était rendu à se « prostituer » en quelque sorte. Il y avait devant mes yeux la conséquence directe du désengagement de l’État envers le système d’éducation postsecondaire. Je n’avais jamais vu autant de publicité dans un agenda scolaire ! C’est vraiment à vomir ! Est-ce que nos institutions d’enseignement manquent autant d’argent…qu’elles seront bientôt obligées de faire le trottoir ?

Publicités

4 Réponses to “Un cégep sur le trottoir ?”

  1. Sylvestre Says:

    Les agendas ce sont les assos étudiantes qui les produisent et qui encaissent les profits des pubs….

  2. Ce n’est pas le cas partout. Ce ne sont pas dans tous les cégeps où l’asso s’occupe de l’agenda.

  3. Au Cégep du Vieux-Montréal, c’est l’asso étudiante qui produit l’agenda et si ma mémoire est bonne, il n’est pas bourré de pub.

  4. En fait, plus l’asso s’en occupe, moins il y a de pubs, généralement.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :