Citation de la semaine

On parle toujours de mourir pour sa patrie, mais a-t-on déjà vu dans l’histoire une patrie mourir pour ses natifs ?

J. Sternberg

Publicités

6 Réponses to “Citation de la semaine”

  1. Bon point!

    Un point de désaccord avec mes comparses bloquistes nationaleux étatistes.

  2. Grand Maître des Anonymes Says:

    Dénoncer tout nationalisme est une denrée bien rare de nos jours.

    Je suis aussi l’un des rares corbeaux à le dénoncer…

    Merci !

  3. Le problème, c’est que la plupart des gens sous-estiment le nationalisme canadian!

  4. J’ai retrouvé cette citation par pur hasard hier, lorsque je suis tombée sur une page de l’ancienne version de ce blogue. Il s’agit de l’une des citations politiques que j’aime le plus. Et effectivement il n’y a pas beaucoup de dénonciation du nationalisme sur la blogosphère politique québécoise.

    Anarcho, pourrais-tu, stp, extrapoler davantage sur la sous-estimation du nationalisme canadian ? Corrige-moi si je me trompe, mais est-ce que tu veux dire que pour bien des gens, ce nationalisme est inoffensif ?

  5. « Corrige-moi si je me trompe, mais est-ce que tu veux dire que pour bien des gens, ce nationalisme est inoffensif ? »

    Oui, pour de nombreuses personnes, incluant la majorité des anarchistes et des libertariens (même si ceux-ci ne vont pas jusqu’à louanger le nationalisme canadian, contrairement aux fédéraleux étatistes!)

    Pourtant, c’est le nationalisme canadian qui envoie des soldats commettre des crimes à l’étranger, qui réprime les non-crimes, qui sélectionne les immigrants selon les impératifs capitalo-étatistes et qui impose le multicul d’État Coast-to-Coast.

    Même si le nationalisme québécois n’est pas assez dénoncé, il l’est certes plus que le nationalisme canadian alors que, dans les faits, ça devrait être le contraire, du moins tant que le Québec ne sera pas séparé!

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :