Une autre contradiction des conservateurs

Un détail au sujet des conservateurs canadiens que m’a fait remarquée une amie jeudi soir:

Les conservateurs envoient des soldats combattre pour les « droits des femmes » en Afghanistan. Mais au Canada, qu’est-ce que ces mêmes politiciens font pour les femmes canadiennes ? Absolument rien ! Ils tentent même de restreindre, voire même interdire, le droit à l’avortement !

Bref, une autre contradiction absente de la propagande militariste dont on nous gave jour après jour…

9 Réponses to “Une autre contradiction des conservateurs”

  1. En effet!

    Mais cela dit, le remise en question du droit à l’avortement va mourir au feuilleton.

  2. Il y a des dizaines de milliers de petites filles qui sont tuées à chaque année au Canada. Elles n’ont pas de droits, même pas celui de naître. Voilà la pire atteinte aux droits des femmes jamais connue.

  3. Mais ividemment, la liberté de la mère ne doit pas être prise en compte (sic)!

  4. Voyons les statistiques un peu quitte à passer pour un dangereux facho (ça ne me dérange pas que vous le pensiez je sais qui je suis et c’est ce qui est important).

    30 000 avortements par année depuis 2001, on s’entend qu’on a supprimé 210 000 individus potentiels au Québec seulement si on compte bien non?

    Pour ce qui est de la guerre en Afghanistan, on est aux alentours de la centaine de morts.

    Ça permet de relativiser les choses et de les remettre en perspective, n’est-ce pas?

  5. Encore mieux.

    Une femme peut, entre 12 ans et 50 ans, être enceinte 50 fois. La plupart n’auront qu’un, peut être deux enfants! Même nos soit-disant ‘bonnes chrétiennes’ n’ont en général pas plus de 12 enfants. Ca en fait ca des individus potentiels qui ne naitront pas!

    C’est clair que bannir l’avortement ca va juste être une goutte dans l’océan. Pour vraiment sauver tous les individus *potentiels*, il faudrait absolument envoyer toutes les femmes dans des fermes de natalisation forcées dès la puberté.

    J’attend avec impatience que les conservateurs présentent cela dans leur programme.

  6. anartiste Says:

    aussi pour la geurre en Afghanistan. ta centaine de mort est canadien!
    les civili afgant, les millitaire de toute les autre nation , les soldat afgant de l’atrmé reguliere afgant qui sont utilliser comme de la chaire a canon, et meme les rebelle afgant (taliban, maosite ou juste anti americaint) que je vais prendre dans se decompte c’est pas loin des 600 000 mort. Et tes etre potentiel, ben il on jamais exister. il ne sont pas nes donc non jamais vecu. aussi juste comme sa. si la race humain veu survivre il faux reduire notre population (je jsuis contre tout genocide ou controle des naissance ) mais le libre choix en matiere d’avortement et une meilleur éducation la contraception sont une des manières de sauvé l’espèce humaine

  7. Jean Vitchier Says:

    L’avortement n’est peut-être pas un crime en tant que tel, mais c’est tout de même triste d’empêcher une vie d’aller jusqu’à son plein potentiel. Je ne souhaite pas qu’on supprime ce droit fondamental pour les femmes de choisir le moment où elles veulent avoir un enfant, mais je ne peux m’empêcher d’être attrister par le nombre élevé d’avortements au Québec.

    Dans mon entourage immédiat, je connais trois femmes de mon âge qui totalisent 7 avortements lors des cinq dernières années… J’ai beaucoup de difficulté à rester impartial et « progressiste » dans ces cas-là, car je sais qu’elles utilisent l’avortement à cause de leur carrière (les deux premières) et l’autre, c’était pour faire des voyages en Europe… Il y en a même une qui m’a dit: « bof, c’est le premier qui a été dur, les deux autres la pilule a été assez facile à digéré… »

    L’une m’a aussi dit: « tu sais, on baisse avec n’importe qui aujourd’hui, souvent après une couple de semaines on n’utilise même plus les capotes, parce qu’on sait que le gars n’a pas de maladies… ce sont des choses qui arrive, c’est dans l’air du temps… »

  8. @Jean Vitchier (quel jeu de mots subtil ahahah)

    « Il y en a même une qui m’a dit: “bof, c’est le premier qui a été dur, les deux autres la pilule a été assez facile à digéré…”

    Ce qui est grave dans l’avortement, ce n’est pas le droit inaliénable de la femme d’y avoir droit mais plutôt la banalisation de l’acte alors qu’il s’agit de mesure exceptionnelle de dernier recours et pas un moyen de contraception.

    Les nationalistes gauchistes du Bloc sont drôles, ils se prononcent pour l’avortement en tout temps. Or demain, il faudra bien plus de payeurs de taxes et de tickets donnés de façon hypocrite par les popoliciers pour payer les déficits, les dettes et les « bills ».

    Take care,

    Tym Machine

    PS: Je vous souhaite de passer mon blogue en popularité sur TLMEB, sincèrement je vous dis.

  9. Marie-Eve Paquet Says:

    Naître, travailler, payer et mourrir… Dis-moi Tym machin, Sont là les seuls sens que tu peux donner à ta vie? À en juger par la nature de ton argumentaire, on dirait-bien.

    Bien sur, c’est oh combien facile pour un homme d’avoir un idée de l’avortement .Ce n’est pas dans votre corps à vous que la vie (souhaitée ou non) se joue .Et de toute évidence, ce n’est pas vous qui avez des comptes à rendre lorsque des militants pro-vie se ruent comme des sauvages devant les cliniques d’avortement pour faire valoir «leurs» droits, celui entre autres d’assujettir la femme.

    Depuis des millénaires, jamais les hommes n’ont perdu leur dignité! En tout genre sexué dominant qu’ils ont étés(et qu’ils sont toujours), il leur a été chose aisée que de faire porter le chapeau à Eve. Trop d’hommes cachent sous une opinion anti-avortement leur nostalgie du temps où ils avaient le contrôle exclusif et absolu sur le corps des femmes et ça aussi c’est dangeureusement banalisé…

    SVP Gardez vos prières loin de mes ovaires!

    Oh et en passant, il est très amusant de constater qu’il y a encore des hommes pour s’insurger du fait que les femmes baisent À gauche et à droite, alors que généralement ,elles ne le font pas seules…

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :