Une défaite pour le racisme

Ça y est. Barack Obama sera officiellement le 44e président des États-Unis. Je sais qu’il est à droite. Mais faut quand même reconnaître le fait que les racistes étatuniens viennent de manger une sévère claque sur la gueule. Et la droite conservatrice religieuse aussi ! En fait une grande différence entre Obama et McCain, est qu’Obama ne portera pas atteinte aux droits des femmes. Juste ça…bien ça donne le droit à une anar d’être contente et de pouvoir se coucher avec le sourire !

5 Réponses to “Une défaite pour le racisme”

  1. Sauf que le mariage gai a été banni dans 3 États hier. Preuve de plus que la médiocrassie est inacceptable. Une telle question ne peut pas se régler par la médiocrassie. C’est le mariage étatiste qu’il faut abolir pour tous, pas juste contre les gais! De plus, je ne vois pas d’un très bon oeil la majorité médiocrate au Sénat et au Congrès.

    Par contre, c’est quand même une défaite pour le racisme. Mais c’est d’abord l’argent qui a fait gagner Obama. Certainement pas un défenseur des pauvres contre les riches.

  2. Pendant ce temps, le démon raciste ressurgit en Europe.

  3. Je suppose que tu fais référence au défilé nazi qui a eu lieu récemment en Russie ?

  4. Ton avatar me décourage…

  5. Pas seulement au défilé nazi mais aussi à la montée de la drouate raciste en Europe, les croix gammées dans les stades de foot, l’affaire des ch’tis, le Pen, Haider. Suffit de constater comment Sarkonazi 1er s’est fait élire.

    Pour mon avatar, je savais que tu allais dire ça!

    Mais le tien est très bien!🙂

    Au fait, tu devrais aimer ce blogueur belge. Il n’est pas un anar mais il est très subversif. Tu n’aimeras pas quand il parle de son club des sans culottes (mais qui est très drôle selon moi!) mais tu devrais aimer le reste!

    http://ifuckblogs.wordpress.com/

    Voici la raison d’être de son blogue:

    http://ifuckblogs.wordpress.com/2008/04/26/je-deteste-les-blogs-et-les-blogueurs/

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :