De la nécessité du radicalisme

Pour faire le lien avec la citation de la semaine, la solution à la crise économique ne réside pas dans Québec Solidaire ou dans n’importe quel autre parti politique « progressiste ». Nos gouvernements veulent employer les grands moyens pour venir en aide aux entreprises et aux capitalistes. Alors pourquoi devrions-nous nous contenter de voter pour un parti jaune ? Je rejette l’argument selon quoi une victoire de QS pourrait mener à l’anarchie, car son objectif est très différent de celui des libertaires.

Le but des sociaux démocrates ? Un capitalisme à visage humain; le rendre plus «tolérable». Ou soigner un cancer avec des Tylenol. Très différent avec l’anti-capitalisme et l’anti-étatisme de la plupart des anarchistes. En fait, miser tout son capital de militantisme sur ce parti est d’avoir une vision à court terme. Oui cela peut permettre d’avoir quelques gains, mais ça ne permet pas de résoudre le problème à la source. La volonté de l’État de défendre sans relâche la bourgeoisie avec sa police et son armée illustre parfaitement le fait qu’il n’est pas neutre. Une chose pourtant si simple que ces jaunes n’ont pas encore compris. Je sais que je ne verrai pas une révolution libertaire de mon vivant. Mais entre semer les graines d’une révolution et «patcher» les dommages causés par le capitalisme; mon choix est fait. Arracher les racines plutôt que d’y injecter des médicaments !

Publicités

3 Réponses to “De la nécessité du radicalisme”

  1. Très intéressant. Ça va m’inspirer des trucs pour mon débat avec les Solidaires!

  2. Il est regrettable que les bouguons ne passent plus, l’émission contenait une critique assez forte du système. Je sais pas si vous vous souvenez mais dans un des premiers émissions apparaissait un candidat de nouveau parti, le Parti Ouvrier Capitaliste, que la famille accueillait et ridiculisait à souhait. La vidéo était presque un pamphlet contre QS en elle-même.

  3. La social-démocratie, c’est mieux traiter son bétail humain pour qu’il soit plus productif.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :