Hate mail from a redskin

La lettre qui suit a été écrite par un redskin américain. Il s’agit d’une réponse bien pesée aux propos (tellement classiques !) d’un skin dit « apolitique ». Elle sort du site du RASH USA. C’est notre compagnon Nono qui l’a traduite et intégrée à son beau site. On lui emprunte parce qu’on la trouve très pertinente. Comme on peut s’en douter, on la destine en priorité à nos « amis » apos.

Toi, qui n’es même pas un skinhead, tu aimes pontifier sur ce qui est « vraiment » skinhead et ce qui ne l’est pas. J’ai remarqué que toi et tes potes aviez une section qui s’appelle d’après la chanson des Oppressed, « Victims of society ». N’avez-vous, toi et tes copains, jamais entendu cette chanson ? Considèreriez-vous les paroles de cette chanson comme « apolitique » ? Et qu’en est-il aussi du classique skinhead « Work together », ma chanson préférée des Oppressed ? Désolé pour tout ce que tu as démenti mais les Oppressed sont un groupe Redskin (ou plutôt en fait des anarchistes révolutionnaires) et l’ont toujours été. Ne me croies-tu pas ? Demande-leur. « Work together » n’est rien d’autre qu’un projet pour la révolution, montrant la voie à la classe ouvrière pour détruire nos ennemis éternels : les riches. Ou ce que les Business appelaient « the real enemy » (le véritable ennemi).

Oh et du coup ne vas pas virer toutes tes références d’Oppressed pour les remplacer par celles d’Angelic Upstarts, tu ne les récupèreras pas, ils sont des nôtres aussi, membres de la Red action au Royaume-Uni. Le groupe entier sont des socialistes engagés et militants, et de nos bons camarades. Va vérifier avec leur dernier titre, le 45 trs « Paint it red », si tu ne me croies pas.

De façon pragmatique, au lieu d’être aussi brillant que George Marshall et de trainer dans la boue l’extrême-gauche, pourquoi ne mettrais-tu pas un album classique de Oi ! du début des années 80 : 4-skins, the Business, Sham, Infariot, Oi Polloi, tu les as cités. S’ils parlent de violences policières, des riches, du système, de provoquer une émeute, ou de faire quelque chose pour changer le triste lot que la classe ouvrière a tout autour du globe, je te suggères de bazarder tous ces disques.

Ou mieux, envoies-moi les, je te les échangerais contre n’importe lequel de ces nouveaux titres de Oi ! américaine où tu pourras entendre parler de bière, de bagarre pour rien, encore de bière, de ne pas avoir d’opinion sur quoi que ce soit, de bière brune importée et chère, etc., etc., etc. Et puisque l’on parle justement de Oi ! américaine, jetons un coup d’oeil à un des fondateurs du genre, the Press de New-York, et à ce qu’il en est de leur chanson « Revolution now », tu sais ? Celle qui commence par « Power to the people… » (Pouvoir au peuple). Ils sont aussi membres des Redskins.

Pourquoi parles-tu encore et encore d’être « traditionnel » et puis de parler de Oi ! et de Punk ? Je sais que pour nos années 90 ce mot « traditionnel » signifie juste « adepte de George Marshall » mais à l’époque où je suis arrivé les traditionnels n’écoutaient que la musique noire des 60’s, tu sais, un ramassis de cocos et de socialistes comme Clancy Eccles et Prince Buster. « Pharaoh house crash » (si toi le guardien des « traditionnels » n’as jamais entendu ce disque) parle d’une grève générale, si tu sais au moins ce que c’est… Houps ! Il vaudrait mieux que tu me refourgue ces disques-là aussi.

Donc, toi et tes copains êtes « fiers d’être de la classe ouvrière » ? Étant autant traditionnel, je le devine. Qu’est-ce que la classe ouvrière signifie pour toi ? Pourquoi avoir une mode de la classe ouvrière ? Il me semble évident que si nous sommes appelés la classe OUVRIÈRE (WORKING class), c’est parce que nous faisons tout le travail, nous produisons tous les biens et services du maçon à l’employé de maison de cette planète.

La classe dirigeante (si tu utilises le terme de « classe ouvrière », tu dois accepter l’existence de la classe dirigeante) ne fait que s’assoir sur son cul et aboie des ordres et regarde rentrer l’argent des dividendes. Alors que les gens de la classe ouvrière possède moins de 10% des richesses qu’ils ont créées. Pour moi, il semblerait que la classe ouvrière se fait baiser et escroquer. Que vas-tu faire, fier membre de la classe ouvrière, à ce sujet ?

Toute forme d’action qui permettrait à la classe ouvrière d’avoir sa part du gâteau (après tout, c’est nous qui l’avons cuisiné) ne peut être défini que comme « politique ». Ou alors vas-tu boire de la bière jusqu’à ce que les riches nous donne cette foutue part ? Être pro-classe ouvrière et pro-capitaliste, c’est comme être un brasseur défendant la prohibition, ça n’a aucun sens. Être skinhead et dire que nos compagnons de misère ne devraient pas se défendre eux-mêmes et se battre pour leurs droits est une contradiction.

Je suis Redskin depuis 9 ans et le suis devenu par un Redskin plus âgé que moi, et dans la bonne vieille ville de Cincinnati. J’ai été dans la génération SHARP originelle lorsque c’était une organisation menée personnellement par Marcus SHARP de New-York. Je déteste que des apolitiques qui sont skins depuis quelques mois démolissent les SHARP et ce qu’ils ont accompli. C’est vrai que ça avait ses problèmes, mais nous avons eu un dur boulot et des nez cassés et avons changé la face de la scène skin US pour toujours.

Dans les années 80, les boneheads menaçaient de faire complètement main basse sur l’appellation « skinhead », en fait, ils l’avaient déjà fait aux USA. Nous nous sommes battu, avons été blessés et même tués, et certains, comme moi, sont allés en prison pour créer un espace sain pour une scène skinhead anti-raciste. Des types comme toi sans honneur, ni principes, et sans foi maintenant investisse cette scène et l’utilise pour nous salir, honte sur toi ! Les gens de ton espèce auront eu les cheveux longs en un mois s’ils avaient du vivre l’affrontement SHARP/nazis de 1987-1991.

Avoir une arme dans sa poche et les yeux derrière la tête étaient tout aussi nécessaire que les boots et les bretelles maintenant. La cause nazi recrute maintenant dans la scène métal et ont laissé tombé la scène Punk/Oi parce que les SHARP et d’autres comme nous ont des principes pour lesquels ils ne se compromettent pas, une foi pour laquelle ils prennent fièrement des coups. Tu dis que « Aucun nazis ne sera toléré dans la scène skinhead ». Bon, comment vas-tu faire respecter cela si tu n’es que « non-raciste » ?

Qu’est-ce qu’il y a ? Tu as peur de devoir te faire des ennemis si tu es un anti-raciste sincère et conséquent ? La pensée skinhead « apolitique » (non-political) se revendique d’être plus originelle, plus authentique que n’importe quoi d’autre. Bon, je suis skinhead depuis assez longtemps pour te dire que cette connerie et très récente, en fait les gens ont commencé à parler de ces âneries après le sortie de la « Skinhead Bible », toi et tes copains citez toujours les mêmes vieilles phrases mot pour mot extraites du texte sacré quand vous essayez de vous faire votre « opinion ».

Es-tu plus authentique que les skins de l’IRA de Belfast-ouest de 1970-1972 ? Je souhaiterai que tu puisses revenir dans le temps et leur dire que « la politique, ce n’est pas skinhead ». Sais-tu que « If the kids are united, they will never be divided » (une déclaration apolitique si j’en ai jamais entendu une) est juste une adaptation du chant communiste populaire « Le peuple uni ne sera jamais vaincu ». Demande à Jimmy (NdT : Jimmy Pursey, chanteur de SHAM 69, auteur de la chanson). Ou est-ce un simple fait que le Crucified skin a d’abord été dessiné par un artiste skinhead gay ?

Si tu as besoin que je t’envoies de la paille de fer pour retirer ces tatouages, fais-moi le savoir. Toi et tes copains dites ne croire en quelque chose, de ne pas se battre pour quelque chose, de ne pas avoir d’opinions sur quoi que ce soit, virez-moi la merde que j’ai dans les yeux et montrez-moi les vrais skins !

Quand tu deviens un Redskin, tu te lies toi-même à tes idées, tu devient immédiatement l’enculé le plus impopulaire de la planète, avec des ennemis partout. Les gens te disent que tu te trompes et que ce n’est pas ça, mais tu n’accorde aucune importance à ces conneries, parce que tu sais ce qui est juste en ton coeur.

Voilà ce qu’est être un skin. Quand tu deviens un apolitique de la Oi américaine, tu décides : 1/ Je ne combattrais pas les nazis ; 2/ Je suivrais la plus grande tendance et dirai ce que tout le monde me dit de dire ; 3/ Je n’aurai rien à dire sur ce que ma classe, mon pays, ou ma communauté doit affronter. Sans quoi j’aurai à me fâcher avec quelqu’un, me faire un ennemi, et (Oups !) à le combattre ! Tout le monde sait que ça, ce n’est pas skinhead. Ça ressemble plutôt à une recette de lâcheté.

Il ya quelques semaines, j’ai eu une « explication » avec un « traditionnel » apolitique du coin. Comme beaucoup d’apolitiques d’ici, il aime s’habiller en pantalons camouflage avec des rangers 14-trous, lacets blancs, bretelles rouges (NdT : Aux USA, les lacets blancs signifient White Power et les bretelles rouges National-Socialiste). Il traine aussi avec des boneheads et se comporte en raciste quand il est près d’eux et parle des conneries de George Marshall quand il n’y est pas (Après tout nous sommes tous skins, OK ? Ne pas traîner avec eux juste parce qu’ils admirent Adolf Hitler serait faire de la politique, et la politique, ce n’est pas skinhead…).

Comme beaucoup d’apolitiques, il déblatère d’aller casser du Red, mais étrangement lui et ses gars me laisse peinard et pas cassé. Je l’ai interpellé à un concert et lui ai gueulé : « Tu ne sais même pas pour quelle merde tu te bats ! » Sa réponse, je ne plaisantes pas, a été : « Je ne me bats pas pour quelque chose !!! » Je n’aurai pas mieux dit.

Grover, Cincinnati RASH, Redskin por vida.

Source:  http://contre.propagande.org/pravda/modules/news/article.php?storyid=15

8 Réponses to “Hate mail from a redskin”

  1. Est-ce que les bretelles rouges signifient « National-socialiste » au Québec aussi? Parce que j’ai souvent vu des Skins dans des manifs qui en portaient. Spontanément, je les ai pris pour des Reds, étant donné qu’ils ne portaient pas les autres symboles suprémacistes que je connais (comme un « 88 », un sacré-coeur chouan, ce genre de choses). Bref, j’aimerais bien savoir, la prochaine fois que j’en vois, si je suis mal entouré. Je ne voudrais pas non plus risquer de leur demander des choses du genre: « Êtes-vous des redskins? » et me prendre un poing dans la gueule.

    Sinon, comment peut-on distinguer les skinheads racistes des Redskins? Y a-t-il des signes qui ne trompent jamais (à part que le skin est un bone quand il est mort ou ce genre de formules fort amusantes).

  2. Rafstomper Says:

    Ce texte es vraimment credible tout lmonde sais quau usa les redskin sont les rois ahahaha…meme les sharp sont anti-communiste la bas en générale mais bon…premierement etre apo ces pas de pas avoir dopinion ou davoir peur de se battre ces plutot de refuser de suivre la ligne de pensé completement depassé des partis dextreme gauche ou droite…vivement le retour au source apo et patriote bon vivant et bagarreur…yaurais til des skin rouge antifa communiste libertaire dextreme gauche si lextreme droite n’avais pas pris le controle du mouvement dans les 80’s????nous aussi on peut citer des groupe pour prouver nos dire mais on peut en citer plus que trois ahaha oi poloi….

  3. Rafstomper Says:

    Et comment peut ton citer the buisness ou 4 skin pour prouver que le rash ou le mouvement redskin est pertinent???parce que tu fais une chansons sur la classe ouvriere ou contre les bourge tes un red???je vous invite a écouté la chanson de l’excellent groupe coup de masse GLORIEUX COMBAT…coup de masse serait-il un groupe dextreme gauche tout comme 4 skin et the buisness ahahahaha….ok jarrete ces pas sérieux

    et puis a oui les bretelle rouge ca veut dire communiste pour les reds nazionale socialiste pour les white…alors que pour les apo ca veut dire quon les mets pour faire tenir nos pantalons…je vais terminé ce message en citant moi aussi THE BUISNESS…WE WANT JUSTICE NOT POLITICS!!!

  4. Je n’ai jamais compris les skins qui se disent apolitiques tout étant nationalistes. À ce que je sache, le fait d’arborer un drapeau (d’un pays ou d’une province) est un acte essentiellement politique.

    «vivement le retour au source apo et patriote bon vivant et bagarreur»

    Ah bagarreur dans le sens de rentrer dans un bar, à 1h00 du matin et de s’mettre à poignarder des personnes innocentes, pour venger un pauvre néo-nazi ?

    En passant, au sujet de Coup de masse, mettons que la musique de ce groupe ne m’intéresse pas, sachant que l’un de ses membres faisait justement partie de la gang qui est allée poignarder du monde cette nuit-là. Et ton «glorieux combat» tu peux t’le mettre où je pense. Le nationalisme, de n’importe quel pays, je n’en ai rien à foutre.

  5. Rafstomper Says:

    Bon bon bon arrete tu va me faire pleurer pense tu que les premiers skin avais honte de leur nationalité???Aimé son coin de pay ces un sentiment pas une politique l’amour tu connais tu sais ces comme porté de l’affection a quelque chose???pour coup de masse tu a raison ca dechire cest vraimment bon vivement la sorti de l’album mourir pour vivre…et puis cest quoi ton seul argumment ces vous nous avez poignardé vla 3 ans calvaire les skins se varge dessus a coup de machette pour des malentendu dans les pays pauvre lache moi avec ca…chaque matin en passant jme leve pis jle sais si il va pleuvoir rien quen ouvrant pis en fermant ma main pour avoir recu ce meme couteau bord en bord de la mains alors tes reproche de milltant estudiantin me laisse de glace a vrai dire…mais bon pense quesse que tu veux jtrouve ca cute a limite…

  6. un passant Says:

    Quels bandes d’adolescent en mal d’identité vous faites … j’espère que vous dépasserez ça un jour … pour vous … et le monde entier ! Vous n’êtes pas différent d’un jeune skater qui mets des pantalons larges, d’un curé avec sa robe, d’un commercial en costard cravate ou d’un rasta avec ses locks … vous nous faites chier à ne trouver de réponse dans votre quête d’identité qu’à l’aide de kit de pensée tout fait et d’un superficiel…. finalement, vous faites parti du même groupe que les autres … Le camp de ceux qui ont besoin d’un costume et d’un masque.

    Salut les hommes de cro-magon de gauche, droite, de france, de bretagne, d’autriche, de suisse, d’afganistan, de bretagne,… pff

    Bravo pour ce site malgré tout. Tu y dis des choses intéressantes. Cependant n’espère pas changer de monde avec tous tes logos … à moins que tu ne parles qu’aux gens acquis à tes idées … à moins que tu ne te batte… que pour toi…

    à bas les attitudes grégaires marchandes ! invente toi !

  7. elcastor Says:

    sinon, si on remonte juste un peu plus loin dans l’histoire (antiquité grecque…) on se rappellera que la politique défini quand meme un peu notre maniere de vivre ensemble… bref faf,red ou apo, quand on s’engage, c’est tjrs un peu politique … mais au moins, fafs ou reds, eux assume… aller hein…
    RESISTANCE/EXISTENCE et mort au fafs.

  8. Trouble-fête Says:

    Réponse à tous:
    Qui essayez-vous de convaincre que votre idéologie est la bonne si ce n’est que vous-mêmes?
    Bonne méditation!😉

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :