Contre la terreur politique en Russie

C’est avec consternation que nous avons appris les assassinats de Stanislav Markelov, avocat défenseur des droits humains et des mouvements sociaux et syndicaux de Russie et d’Anastassia Babourova, journaliste à Novaia Gazeta et militante communiste libertaire d’Avtonomie Deistvie, organisation dont plusieurs militant-e-s ont été assassinés ces dernières années par des groupes d’extrême droite.

Tou-te-s les deux étaient également engagé-e-s dans le combat contre l’oppression et la colonisation de la Tchétchénie par l’Etat russe, à l’instar d’Anna Politkovskaia qui, il y a quelques années a été assassinée, dans des conditions semblables…

Les assassinats politiques sont un des aspects de la terreur politique qui se manifeste par les agissements de groupes néonazis ultraviolents contre les gays, les étrangers et les militant-e-s de gauche, mais ils sont également à mettre en relation avec l’Etat policier russe qui empêche toute vie démocratique en interdisant la plupart des rassemblements et des manifestations d’opposants à Poutine, en bafouant le droit de grève et les libertés syndicales, en mettant au pas les médias qui font preuve d’indépendance à son égard.

Si Poutine peut compter sur le silence complice de nombreux chefs d’Etat occidentaux amis, les défenseurs-ses des droits humains, les syndicalistes, les militant-e-s révolutionnaires et plus généralement tou-te-s les progressistes doivent savoir qu’ils et elles ne sont pas seul-e-s.et que nous les soutenons dans leur combat pour la liberté et la justice en Russie.

C’est pourquoi nous avons tenu à participer au rassemblement de protestation contre les assassinats politique en Russie ce dimanche 1er février 2009 à 15h00 à Paris, à la Fontaine des Innocents.

Alternative libertaire, le 29 janvier 2009

Publicités

2 Réponses to “Contre la terreur politique en Russie”

  1. Entre le stalinisme de Staline et le capitalisme de Poutine, il n’y a pas vraiment de différences.

  2. anartiste Says:

    oui y en a une, le monde est plus dans la misère sous poutine!

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :