Jusqu’où ?

Est-ce que la police a vraiment le droit de faire n’importe quoi ? Quand je pense à ce qui s’est passé à Toronto la fin de semaine dernière, j’ai tendance à croire que oui. Comme je l’ai écrit sur ce blogue cette semaine, oui je suis naïve. Mais va bien falloir que je finisse par me réveiller et m’ouvrir les yeux. Réaliser le fait que les policiers possèdent un droit d’agression, de violation des droits humains. Et aussi d’un droit de meurtre…

Jusqu’où allons-nous tolérer cette situation  ? J’en ai aucune idée. Et je dois avouer que ce qui s’est passé à Toronto me donne vraiment la chienne. J’ai l’impression que nous sommes foutus, tant et aussi longtemps que les conservateurs seront au pouvoir à Ottawa.

Publicités

3 Réponses to “Jusqu’où ?”

  1. …tant et aussi longtemps qu’il y aura quelqu’un au pouvoir à Ottawa.

    Et ensuite, tant qu’il y aura quelqu’un au pouvoir au Culbec

    Et par la suite, tant qu’il y a aura quelqu’un au pouvoir à Culbec City.

  2. C’est pas le police mais le government qui control le police qui fait comme il veux avec les gens. Wrong target, don’t shot le marionette mais le marionetter!

  3. Je sais. Mais ce n’est pas un prétexte pour ne pas blâmer la police.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :