En deuil

Un de mes anciens camarades du collectif de La Page Noire s’est éteint cette semaine. Carl Gauthier était atteint d’un cancer des ganglions depuis 2 ans. Après une longue et dure bataille, il a rendu l’âme mardi soir, à l’hôpital l’Enfant-Jésus, à Québec. J’ai appris la semaine dernière qu’il était entré aux soins palliatifs. Je croyais qu’il allait vivre plus longtemps qu’une semaine de plus.

Cette nouvelle me choque et me déprime. Surtout quand je pense qu’il laisse derrière lui une fillette de 9 ans. J’en veux à la cruauté de la vie et à son non-sens. Il est mort à l’âge de 32 ans, alors qu’il faisait attention à sa santé !

Pour terminer, aurevoir Carl. Tu vas me manquer énormément. J’appréciais discuter avec toi et le fait que tu me saluais à chaque fois que l’on se croisait. Je suis contente de t’avoir connu. Ta mort me désole; mais je me dis que tu ne souffriras plus maintenant. Les bons souvenirs de ta présence au sein du collectif de La Page Noire resteront à jamais dans ma mémoire.

Publicités

3 Réponses to “En deuil”

  1. Billet très simple, mais le meilleur que j’ai lu à son sujet. Bravo!

    Et comme j’ai disais ailleurs, même si je ne l’ai pas connu, ça aurait dû être Claude Béchard à la place! 😦

    Ceci dit, je suis peut-être culotté de dire ça en de pareilles circonstances, mais l’ouverture d’esprit et de coeur peut aider à trouver une façon de combler en partie ce genre de vide…

  2. «Ceci dit, je suis peut-être culotté de dire ça en de pareilles circonstances, mais l’ouverture d’esprit et de cœur peut aider à trouver une façon de combler en partie ce genre de vide…»

    Faudrait que tu m’expliques; parce que je ne vois pas le rapport.

  3. Disons que cette attitude peut aider à « remplacer » en partie ce genre d’amitié. Mais bon, le temps a passé depuis…

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :