Maudits monopoles !

Cet article concerne des monopoles présents dans ma région natale; l’Abitibi-Téminscamingue. Il y a présentement deux monopoles dans deux secteurs: le transport interurbain et les télécommunications.

Transport interurbain:

Lorsque je veux partir de Québec (en autobus voyageur) pour aller en visite chez mes parents, je n’ai pas d’autre choix que de faire affaire avec la compagnie Autobus Maheux (à partir de Montréal). Mais savez-vous combien deux billets (aller et retour) coûtent ? 270 dollars sacramant ! Et ce n’est que le prix des billets. Cela n’inclut pas le prix des repas. Cette compagnie peut charger le prix qu’elle veut, car elle n’a pas de compétition. Comme Orléans Express pour aller à Montréal finalement.

Télécommunications:

Là c’est encore plus ridicule. Auparavant, en Abitibi, il y avait deux compagnies qui offraient le service Internet: Cablevision (Internet haute-vitesse par câble) et Télébec (Internet lent par connexion téléphonique). Mais devinez-quoi ? Ces deux compagnies ont fusionné. Il y a maintenant une grosse compagnie qui a le monopole exclusif du service Internet et téléphonique. Ce qui veut dire que, eh oui encore une fois, elle peut charger le prix qu’elle veut, elle n’a pas de compétition. Mais pourquoi cette situation existe-t’elle encore en 2010, putain !? Le principal désavantage de ce monopole, est que ces compagnies peuvent offrir un service totalement pourri tout en sachant que les clients ne peuvent pas se passer de ses services !

Je sais que ça ne ressemble pas à un article typique d’un blogue anarcho-communiste; mais je voulais dénoncer cette situation. C’est cet article paru sur le Stupidarium qui m’a donné l’idée de ce texte.

Publicités

17 Réponses to “Maudits monopoles !”

  1. Peut-être que ce n’est pas clair dans l’article, mais le 270$ pour les deux billets, c’est à partir de Québec.

  2. Ah et j’oubliais il y aussi un autre monopole présent dans cette région: Air Canada Jazz est la seule compagnie à offrir des vols vers Montréal et Québec.

  3. Je me demande cependant si les autobus et les avions ne forment pas, en Abitibi, ce qu’on appelle un « monopole naturel », i.e. il y a tellement peu de demande que c’est difficile pour plus d’une firme d’offrir ce service…euh…sévice, pardon!

    Heureusement, pour le service Québec-Montréal, le bus est concurrencé par le train et Allo-stop.

    Mais dans le cas des télécomms, c’est complètement ridicule en 2010! Raison de plus pour abolir le CRTC, n’en déplaise aux dénigreurs de la radio-poubelle, qui serait beaucoup moins puissante en l’absence du CRTC, justement!

    « Je sais que ça ne ressemble pas à un article typique d’un blogue anarcho-communiste; mais je voulais dénoncer cette situation. »

    Au contraire, j’aimerais lire plus souvent des discours anti-monopoles dans des blogues anarchistes. En fait, ça me semble tout à fait cohérent.

  4. Rappelons aussi la fermeture d’Aéropro, soi-disant pour des raisons de sécurité (bon, il faut dire qu’ils ont tourné les coins ronds, en effet). Sauf que l’élimination d’un concurrent enlève une incitation à donner une service plus sécuritaire.

  5. « Ah et j’oubliais il y aussi un autre monopole présent dans cette région: Air Canada Jazz est la seule compagnie à offrir des vols vers Montréal et Québec. »

    Ceci est un cas spécial de monopole soi-disant naturel, si on se restreint dans le domaine de l’aviation commerciale classique. Notons cependant que le bus, le train, la voiture et Allo-stop sont des concurrents indirects de l’avion entre Culbec et Montreal. De plus, il me semble que d’autres firmes offrent des vols nolisés, si je ne me trompe pas.

  6. Je suis né à Sept-Îles, au fait…

  7. À ce que je sache, Air Canada Jazz est la seule compagnie à offrir un service de vol de l’Abitibi jusqu’à Montréal et Québec.

  8. Il y a déjà eu une compagnie, dont j’oublie le nom, qui offrait des vols directs entre Rouyn-Noranda et Québec, mais ça n’a pas duré bien longtemps.

  9. Pour prouver l’absurdité du monopole actuel en ce qui concerne le service Internet, voici un exemple:

    J’ai grandit dans un petit village situé à environ 50 kilomètres de Rouyn-Noranda. Lorsque mes parents ont décidé d’avoir l’Internet à la maison; ils ont choisi une connexion par câble, étant donné que mon père recevait de nombreux appels le soir (en lien avec son travail). Maintenant mes parents sont déménagés dans un autre village, situé à environ 30-35 kilomètres de Rouyn-Noranda (sur le bord de l’eau).

    Et bien, devinez-quoi ? À cet endroit, mes parents n’ont pas accès à une connexion haute-vitesse par câble. Ils n’ont qu’une connexion à très basse-vitesse par téléphone. Mes parents sont passés d’un service performant à un autre service digne de l’URSS. Et ce, même s’ils se sont rapprochés d’une ville !

    R-I-D-I-C-U-L-E !

  10. « À ce que je sache, Air Canada Jazz est la seule compagnie à offrir un service de vol de l’Abitibi jusqu’à Montréal et Québec. »

    Oui, j’avais mal compris. Mais c’est quand même un monopole naturel.

  11. C’est ridicule en effet. Quoiqu’il est à se demander si les câbles se rendent dans les endroits près des cours d’eau là-bas.

  12. De plus en plus ridicule!

  13. Tu en entenderas parler bientôt. Il y a de plus en plus d’itinérance à Val d’Or.

  14. « Tu en entendras parler bientôt. »

    En fait, je ne serais pas surpris que tu en aies entendu parler bien avant moi.

  15. J’ai lu quelques articles sur le sujet. Mais je dois avouer que je ne suis pas très au fait de l’actualité concernant Val-d’Or. Je m’intéresse davantage à ce qui concerne Rouyn-Noranda.

  16. Ouais, mais ça doit commencer à s’étendre à Rouyn, non?

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :