Racisme anti-blanc: Totalement stupide !

Je n’en reviens pas de constater que des racistes se plaignent du racisme anti-blanc. C’est totalement stupide, car ces personnes sont elles-mêmes racistes ! Je ne nie pas que des personnes de d’autres races soient racistes. Mais avant de se plaindre d’être victimes d’un supposé racisme, ces personnes devraient faire un examen de conscience !

Publicités

8 Réponses to “Racisme anti-blanc: Totalement stupide !”

  1. « Je ne nie pas que des personnes de d’autres races soient racistes »

    Les races n’existent pas pour ce qui est des humains, scientifiquement parlant. On devrait bannir, surtout dans la gauche radicale, cette expression de notre vocabulaire…

  2. Chaos: il y a malheureusement des anthropologues qui pensent qu’il existe de races, sans pour autant faire la promotion d’une quelconque forme de discrimination.

    Mais étant donné que ces derniers anthropologues ont sans doute tort, l’emploi du terme « race » est en effet peut-être maladroit.

    Pour en revenir au contenu du texte, c’est vrai que les racistes blancs ont vraiment tendance à monter en épingle les histoires de racisme anti-blanc. C’est du racisme politically correct d’accuser les autres de racisme et d’en profiter pour ostraciser les groupes visés.

  3. Culturellement, la racisme (en rappelant tout de même le propos de Mouton Marron qui est pertinent) anti-blanc existe au même titre que le racisme anti-noir, ou anti-juif, ou anti-arabe, ou anti-amérindien, etc..

    Mais étatiquement parlant, le racisme anti-blanc est pratiquement inexistant. C’est le racisme des blancs face aux autres races et cultures qui est omniprésent dans les instutions étatiques.

    Exception: il existe une idéologie de plus en plus courante dans la bourreaucrassie culbécoise, i.e. le discrimination positive immigrato-favoritiste, inspirée par le fémi-favoritisme, des nouveaux employés publics (sauf dans la police et l’armée).

  4. Culturellement, le racisme (en rappelant tout de même le propos de Mouton Marron qui est pertinent) anti-blanc existe au même titre que le racisme anti-noir, ou anti-juif, ou anti-arabe, ou anti-amérindien, etc..

    Mais étatiquement parlant, le racisme anti-blanc est pratiquement inexistant. C’est le racisme des blancs face aux autres races et cultures qui est omniprésent dans les institutions étatiques.

    Exception: il existe une idéologie de plus en plus courante dans la bourreaucrassie culbécoise, i.e. la discrimination positive immigrato-favoritiste, inspirée par le fémi-favoritisme, des nouveaux employés publics (sauf dans la police et l’armée).

  5. Honnêtement, ma position personnelle a savoir si il existe des races ou non, n’est pas faite.

  6. J’ai eu l’idée ce court texte en regardant le film «Génération X-Trême».

  7. Je crois surtout que les « races » humaines sont des construits sociaux, au même titre que le genre. Les autres rares différences sont purement génétiques. Les « races » humaines sont beaucoup moins différentes entre elles que les races animales, par exemple.

    Je préfère différencier les individus entre eux, seulement parce que chaque individu est unique. C’est une raison amplement suffisante, n’est-ce pas?

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :