Putains de lâches !

Les députés libéraux, qui ont tous et toutes voté contre la motion de censure contre le gouvernement libéral, ont fait preuve de lâcheté et de mollesse. Ces hommes et ces femmes préfèrent la corruption, la mafia et le gaspillage d’argent à la démocratie et la bonne foi. Ça me lève le cœur.

Là je vois déjà les commentaires me disant que c’est normal, que ce sont des députés et que le parlementarisme est pourri. Je le sais. Mais comme je l’ai déjà mentionné sur mon blogue, je suis naïve. J’avais un mince espoir de voir le gouvernement libéral tomber. Va bien falloir que je me fasse à l’idée qu’un député est là pour servir le chef et la ligne de parti, même si cela signifie de n’avoir aucune ostie de conscience et de bon sens.

4 Réponses to “Putains de lâches !”

  1. C’est normal. Même en sachant très bien que c’est ça la game et que les députés sont là pour la jouer, j’ai eu le même vague espoir… Eh oui, c’est difficile de s’imaginer à la place de ces députés, avoir le même comportement devant une situation qui, même du point de vue mainstream, est visiblement sale. On penserait que qu’elqu’un aurait démontré son individualité et son intégrité, mais bon.

    De toute façon, ça change à peu près rien. C’est chiant, mais c’était telllement prévisible et tellement insignifiant.

  2. C’est rare que les députés dévient de la ligne de parti. Ils ont des postes à préserver. Faut pas oublier que c’est l’ensemble du système qui est corrompu et les députés font partis de ce système. On ne peut pas résumer le problème au Premier ministre.

    Le pire dans tout ça, si Charest se représente, je pense qu’il va encore se faire élire et même aller chercher la majorité. L’opposition est divisée et peu crédible aux yeux de la population (non sans raison). Ce n’est pas la première fois qu’on enterre ce gouvernement, mais il revient toujours à la charge. Il a déjà atteint les mêmes sommets d’impopularité en 2005, mais il n’est pas tombé.

    En bref, on a rien à attendre de la démocratie «représentative» et du parlementarisme libéral (le système, pas le parti).

  3. « Là je vois déjà les commentaires me disant que c’est normal, que ce sont des députés et que le parlementarisme est pourri. Je le sais. Mais comme je l’ai déjà mentionné sur mon blogue, je suis naïve. J’avais un mince espoir de voir le gouvernement libéral tomber. Va bien falloir que je me fasse à l’idée qu’un député est là pour servir le chef et la ligne de parti, même si cela signifie de n’avoir aucune ostie de conscience et de bon sens. »

    Attention, aux États-Unis, c’est différent. Les lignes de parti sont souvent violées là-bas. La médiocrassie est un mauvais système, mais il n’explique pas tout ce qui se passe…

    Naïve, peut-être? Mais même du point de vue de la médiocrassie, ce n’est pas normal.

  4. «Les lignes de parti sont souvent violées là-bas.»

    As-tu des exemples ? Je ne pense pas que ce genre de choses soit survenu lors des deux mandats de George W. Bush.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :