Salauds !

Le gouvernement québécois a décidé, cette semaine, de hausser les frais de scolarité, afin que ceux-ci atteignent la moyenne canadienne. Ce gouvernement pourri et corrompu jusqu’à l’os a décidé de trahir l’avenir de plusieurs Québécois et Québécoises, en leur barrant (ou presque) l’accès à l’université. Je ne sais pas si le mouvement étudiant québécois saura se réveiller et se battre. J’espère que oui. Sinon, j’ai bel et bien peur que l’acceptation de cette mesure rétrograde, réactionnaire et anti-sociale signe l’arrêt de mort du mouvement étudiant québécois…

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :