Concernant les bêtises de (certain-e-s) journalistes

Le programme universitaire permettant de devenir journaliste au Québec est contingenté. Quand on prend conscience de la bêtise de certain(e)s journalistes, se pourrait-il que l’accès à cette formation soit réduit, afin que ces personnes soient plus faciles à endoctriner ?

Une Réponse to “Concernant les bêtises de (certain-e-s) journalistes”

  1. Je ne suis pas d’accord. En fait, à l’Université Laval, c’est l’association étudiante qui a exigé ce contingentement, afin de réduire le nombre d’idiots…tsé les mêmes idiots riches facilement endoctrinables qui vont remplacer les pauvres intelligents plus difficiles à endoctriner, à la suite de la hausse…

    Rappelons aussi que la grande majorité des journaleux-veudettes n’ont pas de formation en journalisme.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :