Du corporatisme partisan et dégueulasse !

J’ai décidé de copier ici un texte vu sur Facebook.

Voici le texte d’une lettre envoyée par 5 centrales syndicales au nom de la Coalition contre le saccage de l’assurance-emploi, le 25 avril dernier, à François Saillant du FRAPRU, en prévision de la manifestation nationale du 27 avril. En bref, les syndicats demandaient d’annuler une conférence de presse et le contingent unitaire (organisé par les groupes communautaires et l’ASSÉ) lors de la manifestation, qui revendiquait à la fois le retrait de la réforme de l’assurance-emploi et les coupures à l’aide sociale, afin de ne tenir qu’un discours « commun » sur l’assurance-emploi, en oubliant les coupures à l’aide sociale. Lisez entre les lignes…les syndicats ne veulent pas critiquer le gouvernement péquiste, malgré ses coupures d’une extrême violence contre les plus pauvres de notre société. Le corporatisme syndical et partisan dans sa version la plus dégueulasse!

——————————————————————————————————–

Montréal, le 25 avril 2013

PAR COURRIEL : francois@frapru.qc.ca

Monsieur François Saillant Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) 180, boulevard René-Lévesque Est Montréal (Québec) H2X 1N6

Bonjour François,

Nous sommes informés que le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) convoque les médias à un point de presse samedi prochain, le 27 avril, à midi au sud de la Place du Canada, coin Peel et de la Gauchetière. Nous comprenons que l’objectif de cette conférence de presse vise à dénoncer à la fois la réforme de l’assurance-emploi opérée par le gouvernement conservateur et les coupes à l’aide sociale prévues par le gouvernement du Québec. On indique qu’il y aura un contingent regroupé sous la bannière : Assurance-chômage, aide-sociale. Deux réformes, une même logique : le cheap labour.

Après consultation de tous les membres de la coalition, nous sommes convaincus que ce message aura pour effet de faire dévier les enjeux de la bataille sur l’assurance-emploi et le message unitaire et fort que nous devons toutes et tous soutenir d’une même voix. À notre avis, même le gouvernement conservateur pourrait profiter de ce double message pour soutenir que les forces vives du Québec sont divisées sur le message qu’elles portent. Les conséquences d’une dérive médiatique sur notre message sont réelles.

C’est pourquoi nous souhaitons que votre organisation se joigne à nous pour cette manifestation, et ce, sous un seul thème unitaire et fort : Chez nous, c’est non au saccage de l’assurance-emploi. Nous vous invitons à ne pas tenir de point de presse sur tout autre message que la réforme de l’assurance-emploi afin de respecter le thème de notre campagne.

Nous comptons, cher François, sur ta collaboration ainsi que celle de ton organisation afin que nous puissions porter haut et fort un seul message.

Syndicalement, au nom de la coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi,

Jacques Létourneau, Président de la CSN
Michel Arsenault, Président de la FTQ
Louise Chabot, Présidente de la CSQ
Lucie Martineau, Présidente du SFPQ
François Vaudreuil, Président de la CSD

Publicités

3 Réponses to “Du corporatisme partisan et dégueulasse !”

  1. C’est clair pour moi depuis longtemps que les élites syndicaleuses doivent être considérées comme des ennemis. (même si je souhaite la syndicalisation à 100% dans les entreprises privées)

  2. Léon XIV Says:

    Je ne suis pas surpris, les syndicats sont péquiste par aveuglement volontaire, on a qu’à penser au SPQ-Libre.

  3. Nell Bentley Says:

    Consultez la page « Les faits » sur les changements apportés récemment à l’assurance-emploi afin d’ aider les Canadiens à trouver un emploi dans leur région.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :