PQ: ton jupon pro-patron dépasse !

Le PQ a brandit la menace d’une loi spéciale, si les syndiqués et les patrons de la construction n’arrivent pas à s’entendre. Est-ce que Pauline Marois agirait de la même façon si il y avait un lock-out, au lieu d’une grève ? J’en doute fort ! C’est une preuve supplémentaire que ce parti se câlisse bien des droits et des travailleurs et des travailleuses. Faudrait rappeler au PQ que Régis Labeaume n’a pas été élu par la population du Québec ! De toute façon, ça peut bien attendre pour son câlisse de colisée, parce qu’il semblerait que les Coyotes de Phoenix vont vraisemblablement déménager à Seattle !

Publicités

Une Réponse to “PQ: ton jupon pro-patron dépasse !”

  1. Pire que ça, ils restent à Glendale!

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :