J’ai le cœur brisé…

Avez-vous déjà eu l’impression d’avoir pris une décision qui n’était pas tout fait éclairée ? À cause des mes boss qui ont décidé de se mettre à couper les quarts de travail de soir, je suis dans la malheureuse obligation de retourner sur le quart de travail de jour. Ce n’est pas par gaieté de cœur que j’ai pris cette dure décision. Je comprends, un peu à la dure je dois bien l’admettre, la notion de devoir faire des choix par nécessité économique.

La gang de soir à ma job est tellement adorable ! Des gens attachants, rieurs et gentils. La gang de jour ? Des vieux tabarnaks bons pour la retraite et des chialeurs compulsifs. Je ne peux pas croire que je vais retourner travailler avec ces gens…

J’essaie de me convaincre avec le positif dans cette décision (revenu + grand et surtout garanti, je vais voir mes camarades militan(e)s + souvent). Mais c’est presque en vain…

OSTIE QUE JE DÉTESTE MES BOSS CE SOIR !

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :