Archive for the Anarchisme Category

Image de la semaine

Posted in Anarchisme, Anti-étatisme, Images on 10 octobre 2016 by Arwen

question-all-authority

Publicités

Image de la semaine

Posted in Anarchisme, Anticapitalisme, Images on 31 décembre 2015 by Arwen

anti-capitalista

Image de la semaine

Posted in Anarchisme, Images, Os*** de police !, Politique on 13 novembre 2014 by Arwen

Police de Montréal milice du capital

Image de la semaine

Posted in Anarchisme, Images, Politique on 13 juillet 2014 by Arwen

I am free

Maudites élections !

Posted in Anarchisme, Campagne électorale, Coups de gueule, Politique on 22 mars 2014 by Arwen

Je déteste les élections. Ça ne date pas d’hier. Mais depuis que je suis anarchiste, j’y suis carrément devenue allergique ! Ça me donne envie de me réfugier chez mes parents, sur le bord d’un lac abitibien. La sainte paix, quoi ! Mais bon, ma vie est à Québec et je n’ai pas le choix d’endurer les maudites pancartes électorales dès que je mets les pieds dehors. Comme je l’ai écrit sur ce blogue dernièrement, je suis envahie par le cynisme. Que ce soit le PQ ou le PLQ qui gagne, ce sera la même ostie de droite répugnante. Parce qu’on s’entend sur le fait que QS n’a aucune chance de gagner ! Faut être réaliste et je n’ai pas envie de me voiler la face. D’un côté, on a une élection qui ne changera pas grand chose et de l’autre, moi qui n’a plus du tout le goût de lutter. J’aimerais tellement pouvoir hiberner sous une roche jusqu’au 8 avril !

Anarchisme + Métal = Je suis en amour !

Posted in Anarchisme, Musique engagée, Vidéos on 22 mars 2014 by Arwen

Un autre osti de violeur !

Posted in Anarchisme, Coups de gueule, Mouvement étudiant, Violence on 19 novembre 2013 by Arwen

J’ai appris, tard hier soir, la dénonciation d’un viol qui fut commis par un militant étudiant de l’UQAM. Un autre. Encore. Je suis autant en criss contre cet acte ignoble, que contre ma câlisse de naïveté qui me fait encore croire qu’il n’est pas supposé y avoir des violeurs au sein de la gauche et de l’extrême-gauche. Je me déteste tellement de croire cette putain d’ineptie ! Je ne sais pas trop comment réagir. Je ne connais pas la victime. Le violeur, je l’ai côtoyé dans une soirée au domicile d’une camarade. Je suis enragée. J’ai envie d’hurler. Je sais qu’il n’est pas le dernier salopard d’agresseur sexuel dans le milieu de l’extrême-gauche. Je crois que c’est ça qui m’attriste le plus…