Archive for the NEFAC Category

L’anarchie de A à Z, «U» comme Unité

Posted in Anarchisme, NEFAC on 1 novembre 2008 by Arwen

Les collectifs québécois de la NEFAC sont en pleine redéfinition. En effet, les sections québécoises et américaines de la fédération ont décidé de former deux organisations solidaires mais indépendantes. Les 22 et 23 novembre, nous tiendrons un congrès dans la Métropole qui sera l’occasion d’adopter le manifeste et la constitution d’une nouvelle organisation communiste libertaire québécoise. Nous voulons profiter de l’occasion pour entamer un dialogue avec des camarades proches de nous et voir s’il est possible de faire un bout de chemin ensemble et d’intégrer plus de militantEs au processus dans toutes les régions du Québec.

Notre base d’unité

En une petite décennie de luttes, une organisation communiste libertaire sérieuse a enfin réussi à s’implanter au Québec. En soi c’est déjà une victoire, mais il y a encore beaucoup de chemin à faire, selon nous, avant de voir émerger dans la province le type d’organisation révolutionnaire que nous préconisons. Pour assurer le développement de l’anarchisme organisé au Québec, une stratégie impliquant plusieurs tâches à mener de front s’impose. Il s’agit d’enraciner une organisation révolutionnaire militant pour des mouvements sociaux combatifs et pour l’émergence d’une gauche libertaire large et ouverte.

Mais d’abord, de quel type d’organisation parlons-nous? L’organisation, telle que nous la concevons, est l’un des moments des luttes sociales. C’est une assemblée de militantEs sur la même longueur d’onde, un lieu de confrontation et de synthétisation d’idées et d’expériences sociales et politiques. Ce n’est pas un groupe secret, un club privé ou un groupe d’affinité mais une organisation publique dont on peut devenir membre si on est d’accord avec ses positions. L’organisation est nécessaire pour partager des ressources, rompre avec le localisme et maximiser l’impact des pratiques libertaires en coordonnant nos activités politiques. L’expérience nous a amené à adopter les principes d’organisations plateformistes, c’est-à-dire une organisation efficace qui repose sur:

  • L’unité théorique et tactique
  • Le fédéralisme et la démocratie directe
  • La responsabilité collective.

Nous n’avons pas une approche dogmatique de la «Plateforme d’organisation des communistes libertaires», le document de base du «plateformisme»; c’est le point de départ de notre pratique et non le point d’arrivée. Concrètement, la recherche d’unité et de cohérence est un processus permanent qui se vit au travers de débats internes. Le fédéralisme et la démocratie directe nous permettent d’atteindre un certain équilibre entre autonomie et force collective. Ce qui est commun est collectivisé et contrôlé démocratiquement par l’ensemble de l’organisation mais les militantEs gardent leur pleine autonomie politique et organisationnelle dans leur militantisme local. La responsabilité collective signifie que les membres de l’organisation participent aux débats internes et à la prise de décision mais doivent se rallier aux positions majoritaires. Bref, les militantEs sont solidaires des positions et des campagnes adoptées et y participent.

Reconquérir une base sociale

À chaque fois que l’anarchisme a joué un rôle dans d’autres pays, il y avait des anarchistes organiséEs et profondément enracinéEs. Que ce soit en Espagne, en Ukraine, en France ou au Mexique, on trouve un anarchisme organisé présent dans la plupart des localités et tous les quartiers des grandes villes, une activité intense dans tous les mouvements sociaux, une presse vivante et diversifiée. On peut dire que dans tous les cas où l’anarchisme a compté, il y avait un enracinement et une base sociale au mouvement. C’est ce qui fait défaut à l’anarchisme québécois et c’est ce que nous voulons changer.

Il y a longtemps que le mouvement anarchiste québécois est un phénomène générationnel impliquant essentiellement des jeunes. Chaque nouvelle génération militante chasse la précédente et doit pratiquement réinventer la roue. Pour réussir à reconquérir une base sociale, les communistes libertaires doivent relever le double défi de l’enracinement et de l’insertion sociale sur le moyen et long terme. Si nous n’arrivons pas à développer une présence militante dans les luttes de notre classe, nous n’avons aucune chance. Il est temps de reconsidérer une forme de militantisme fondamentale: l’action de masse des mouvements sociaux dans les quartiers, les écoles, les campus, les lieux de travail, etc. C’est peut-être moins glorieux qu’un certain militantisme «radical» mais c’est incontournable pour s’inscrire dans la durée et construire un courant ouvert sur l’ensemble des réalités de notre classe.

L’anarchisme organisé n’a pas à être confiné aux ghettos militants. Il doit s’épanouir dans les quartiers et les lieux de la vie quotidienne. Le mouvement anarchiste doit aussi sortir des grandes villes et s’implanter sur tout le territoire. Pour consolider l’anarchisme dans notre classe, nous sommes prêtEs à aller là où nous ne sommes pratiquement jamais alléEs : dans les petites villes de la province.

Nous nous engageons à soutenir matériellement et moralement quiconque voudra intégrer un groupe existant de la nouvelle organisation ou en développer un dans sa ville. Refonder l’anarchisme organisé et en faire une force qui compte dans la société n’est pas une mince affaire… Si ça vous intéresse et que vous voulez avoir votre mot à dire, c’est le bon moment. Toutes les contributions sont les bienvenues!

==
Extrait du numéro 22 du journal Cause commune

Publicités

Entrevue de camarades de la NEFAC

Posted in Abstentionnisme, NEFAC on 7 octobre 2008 by Arwen

Deux de mes camarades de la NEFAC à Montréal ont donné une entrevue sur les ondes de la radio CKUT de Montréal à l’émission En profondeur; relativement à la campagne abstentionniste de notre organisation.

Pour écouter l’entrevue (19 à 29 ième minute): cliquez ici

Action contre Omer DeSerres

Posted in Communiqué, NEFAC on 21 juillet 2008 by Arwen

 

Québec, 17 juillet 2008 – Aujourd’hui, des membres du Collectif anarchiste La Nuit (NEFAC-Québec) sont alléEs placarder les vitrines de l’ancien magasin Omer De Serres de Saint-Roch en solidarité avec 180 salariéEs de DeSerres France récemment mis-à-pied.

Rest of the text:
C’est suite à une demande de solidarité de la section parisienne de la CNT (Confédération nationale du travail, anarcho-syndicaliste) chez De Serres France que les libertaires québécois ont posé ce geste. Face à la mondialisation néolibérale, la solidarité internationale doit être une pratique vivante et concrète. Nous ne pouvions passer sous silence les agissements anti-sociaux d’un patron bien de chez-nous et rester sourdEs aux appels de nos camarades d’outre-atlantique.

Le texte de l’affiche :

Solidarité internationale libertaire!
Un requin québécois en France

Nos camarades de la CNT viennent de nous contacter au sujet des agissements d’un requin bien de chez-nous: M. Marc DeSerres.

Brièvement, le propriétaire d’Omer DeSerres s’est porté acquéreur d’une compagnie française, Artacréa SA, pour se faire un pied-à-terre dans les vieux pays. Or, le monsieur a annoncé le 2 juillet dernier aux membres du Comité d’entreprise qu’il n’injecterait pas une cenne dans la trésorerie de l’entreprise. Concrètement, comme l’été est la période creuse, ça signifie le licenciement d’environ 180 salariéEs (sans compter les effets en cascade sur les fournisseurs).

La CNT exige que M. DeSerres verse à chaque salarié licencié une indemnité de dédommagement matériel et moral. Elle nous demande aussi de diffuser l’information au Québec.

Pour plus d’information : www.nefac.net/CNT

Cause Commune #21

Posted in Anarchisme, NEFAC on 26 juin 2008 by Arwen

 

Le numéro 21 de Cause commune, le journal de la NEFAC au Québec, est maintenant disponible sur le web. 4000 exemplaires papier de ce journal sont distribués gratuitement par des militantEs libertaires, membres ou non de l’organisation. Cause commune se veut un tremplin pour les idées anarchistes, en appui aux mouvements de résistance contre les patrons, les proprios et leurs alliés au gouvernement. Si le journal vous plaît et que vous voulez aider à le diffuser dans votre milieu, contactez le collectif de la NEFAC le plus près de vous.

Un pdf à basse résolution —format tabloïd— est disponible.

Au sommaire du no 21 (format HTML)

Cause Commune #20

Posted in Anarchisme, NEFAC on 1 mai 2008 by Arwen

 

Le numéro 20 de Cause commune, le journal de la NEFAC au Québec, est maintenant disponible sur le web. 4000 exemplaires papier de ce journal sont distribués gratuitement par des militantEs libertaires, membres ou non de l’organisation. Cause commune se veut un tremplin pour les idées anarchistes, en appui aux mouvements de résistance contre les patrons, les proprios et leurs alliés au gouvernement. Si le journal vous plaît et que vous voulez aider à le diffuser dans votre milieu, contactez le collectif de la NEFAC le plus près de vous.

Un pdf à basse résolution —format tabloid— est disponible.

Au sommaire du no 20 (format HTML)

Cause Commune no 19

Posted in Annonce, NEFAC on 26 mars 2008 by Arwen

Le numéro 19 de Cause commune, le journal de la NEFAC au Québec, est maintenant disponible sur le web. 4000 exemplaires papier de ce journal sont distribués gratuitement par des militantEs libertaires, membres ou non de l’organisation. Cause commune se veut un tremplin pour les idées anarchistes, en appui aux mouvements de résistance contre les patrons, les proprios et leurs alliés au gouvernement. Si le journal vous plaît et que vous voulez aider à le diffuser dans votre milieu, contactez le collectif de la NEFAC le plus près de vous.

Un pdf à basse résolution —format tabloïd— est disponible.

Au sommaire du no 19 (format HTML)

Manifestation anti-militariste à Québec ce vendredi

Posted in Annonce, Anti-militarisme, Manifestations, NEFAC on 25 mars 2008 by Arwen

Appel à une manifestation anti-militariste

Résistance à la guerre, d’hier à aujourd’hui

Il y a 90 ans, le Canada était engagé dans une guerre impérialiste en Europe. Alors que le flot de volontaires se tarissait, les autorités se sont tournées vers la conscription pour continuer de fournir leur cote-part de chair à canon. C’était le 1er janvier 1918. L’opposition à la conscription était virulente au Québec et l’armée en était réduite à faire la chasse aux conscrits-insoumis dans les villes, provoquant ainsi de nombreux incidents.

Québec fut à l’époque témoin d’une véritable révolte populaire contre la conscription. Du 28 mars au 1er avril 1918, des foules de plusieurs milliers de personnes ont affronté l’armée à main nue dans les rues du centre-ville. Cinq jours d’émeutes pendant lesquels un poste de police est assiégé, des journaux militaristes attaqués et un bureau de l’armée incendié. Cinq jours qui se sont terminés par un bain de sang dans le quartier Saint-Sauveur quand l’armée charge la foule, faisant 35 blessés et 4 morts.

Aujourd’hui, 90 ans plus tard, le Canada est une fois de plus en guerre. Les motifs ne sont guère différents, il s’agit une fois de plus d’une guerre impérialiste menée au nom de la démocratie et de la liberté. Mais, hier comme aujourd’hui, les peuples ne sont pas dupes. Il n’y a peut-être pas de conscription mais c’est en notre nom, et avec notre argent, que le Canada fait la guerre. Néanmoins, malgré la propagande incessante, une majorité de la population québécoise s’oppose à la guerre.

Cette opposition populaire doit pouvoir s’exprimer! C’est pourquoi nous marcherons le 28 mars prochain pour commémorer le 90e anniversaire des émeutes contre la conscription et pour manifester notre opposition à la guerre en Afghanistan.


Manifestation anti-militariste
Vendredi le 28 mars
Rassemblement à 17h
Devant la bibliothèque Gabrielle-Roy


Une initiative de la NEFAC (www.nefac.net)

Cet appel est appuyé par :

Collectif Piranhas (piranha@resist.ca)

Gauche socialiste (www.lagauche.com)

Québec Solidaire Taschereau (www.quebecsolidaire.net)

Regroupement autonome des jeunes (RAJ)

PCR-Québec (www.pcr-rcp.ca)

Personne n’est illégal-Montréal (nooneisillegal-montreal.blogspot.com)

Bloquez l’empire-Montréal (bloquezlempire.resist.ca)

Association des Étudiantes et des Étudiants en Histoire (aeeh.asso.ulaval.ca)

Convergence l’Autre 400e

PCQ-Québec (http://www.pcq.qc.ca)

PI-Québec

Pour endosser cet appel et participer à la mobilisation, envoyez un courriel à nefacquebec[arobas]yahoo.ca


==> Départ en bus à midi de Montréal, pour réserver votre place écrivez à: mtl@nefac.net ==> Départ en bus à 13h30 de Sherbrooke, pour réserver votre place écrivez à: aecs@cooptel.qc.ca ou téléphonez à 819-346-1874


Outils de mobilisation:
Un tract
Une affiche (la version montréalaise et la version sherbrookoise)