Sont fous !

Quand j’ai entendu aux nouvelles en fin de semaine, que les jeunes libéraux souhaitaient que les frais de scolarité à l’université soient triplés, je n’en revenais tout simplement pas. Et aujourd’hui je ne comprends toujours pas. Comprend peut-on être aussi borné !? Ces jeunes, qui sont probablement nés avec une cueillière en argent dans la bouche et une plume dans le derrière, pensent que la pauvreté n’existe et que chaque étudiant(e) a les moyens de payer des frais d’au moins 6000 $ par session. En fait, c’est la preuve que bien malheureusement, le ridicule ne tue pas…encore.

Mais ce qui me révolte encore plus, c’est que j’ai la désagréable impression que le mouvement étudiant ne se soulèvera pas contre une telle proposition. J’ai carrément perdu confiance envers ce mouvement. Pas étonnant qu’une telle proposition soit adoptée; les étudiants et étudiantes ont plus à coeur leur nombril que la justice sociale…

Publicités

3 Réponses to “Sont fous !”

  1. Comme on dit en informatique, limité l’accessibilité à l’éducation, c’est pas un bug du programme libéral… c’est une feature.

    Dans le Club de Jeux de notre université en 2003 je crois, y avait un jeune libéral qui m’a dit que ca avait pas de bon sens que n’importe qui puisse entrer à l’université, parce que ca ‘dévaluait son diplôme’ sur le marché du travail à cause que tout le monde en avait un.

    *bleh*

  2. Bof, l’impôt post-universitaire est moins pire qu’une augmentarion directe des faits mais c’est ridicule quand même.

    En effet, ils sont fous ces jeunes charognards soi-disant libéraux.

  3. « y avait un jeune libéral qui m’a dit que ca avait pas de bon sens que n’importe qui puisse entrer à l’université, parce que ca ‘dévaluait son diplôme’ sur le marché du travail à cause que tout le monde en avait un. »

    Je suis partiellement d’accord avec ce jeune charognard soi-disant libéral.

    Cependant, contrairement à lui, je ne veux pas réserver les diplômes universitaires à une élite bourgeoise mais plutôt aux meilleurs étudiants, peu importe leur classe sociale.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :